Erica Kirman
RSS
RSS
C R Y S T A L
Bien le bonjour aventurier! Qu'est-ce qui a bien pu te mener ici, dans ces lointaines contrées? Les dieux s'interrogent du regard; es-tu une brise passagère, ou es-tu là pour forger ta destinée?



 

Partagez | 
 
 Erica Kirman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rang Erica
Date d'inscription : 07/08/2015

Chroniques d'aventurier
Points de prestige/réputation: 0
avatar
Erica Kirman
Message Sujet: Erica Kirman   Lun 31 Aoû - 10:38



Erica Kirman



Age
22 ans

Nationalité
Inconnue

Sexe/Sexualité
Féminin / Hétérosexuelle

Métier
Voleuse/Pirate

Faction
Hors-la-loi

Race
Humaine

Classe
Rodeur Archer

Rang
Rang A

Titre/Rôle(facultatif)
Facultatif








T'es comment dans ta tête?



Erica est une jeune femme que la solitude ne déplait pas. Quand elle s’adresse à vous, elle est très froide, et son ton est distant. Elle peut être très cynique, et manie avec une perfection totale l’ironie et le sarcasme, deux de ses meilleures armes. Son empathie est très développée, et elle a un don pour trouver les bons mots au bon moment. Elle est redoutable au combat, mais elle fait de ses paroles une arme également. Mais elle peut être très cassante et n’hésite surtout pas à remettre les gens à leur place. Ne la mettez jamais au grand jamais en colère, sinon croyez moi, vous avez tout intérêt à courir vite.
Elle a d’ailleurs une sainte horreur qu’on se moque d’elle ou qu’elle se fasse avoir. Heureusement, elle est très intuitive et ce genre de petits problèmes n’arrive pas souvent. Ses intuitions sont presque toujours bonnes, et elle arrive à sentir quand quelqu’un lui ment ou pas. Etant une humaine, c’est un peu son seul « superpouvoir ». Elle arrive à reconnaître et deviner très aisément également les émotions des gens ou ce qu’ils pensent.
Malheureusement, Erica change très souvent d’humeur, de façon très radicale. Par exemple, elle peut être calme, et la seconde d’après en colère sans que pour vous il y ait eu d’élément déclencheur. C’est une archère de renom, cependant elle ne s’en vante pas. Elle connait ses capacités, et ce qu’elle est capable de faire ou non. Même si parfois, elle tente des manœuvres plutôt dangereuses. Heureusement, elle s’en sort toujours indemne. Erica est une personne très intelligente. Ses deux frères de cœur lui ont appris maintes et maintes choses. Grace à eux, elle est très douée en histoire, et quelque peu en remède. Elle sait également se battre en partie grâce à eux. Du fait de leurs nombreux voyages, ils lui ont appris plusieurs langues. Elle parle donc couramment le Leopeth bien évidemment, mais aussi le Tharin qu’elle affectionne tout particulièrement, l’Hiaren qui est la première langue qu’elle a apprise, ainsi que l’Androtech. Elle se démène pour apprendre avec les livres le Meheel et une langue qui la fascine dont elle connait uniquement les bases, l’Erondil.
Elle possède une passion incontestable pour la lecture la littérature et langues. Vivant et voyageant seule, elle a toujours des livres sur elle, que ce soit des histoires ou de l’histoire.
Si jamais vous arrivez à briser cette carapace de distance et d’inaccessibilité, déjà, soit vous êtes très spécial, soit vous êtes suicidaires, à vous de voir ; et ensuite, vous pourrez découvrir un être bourré de chaleur. Vous pourrez découvrir une Erica totalement différente de celle que vous voyez. Une fille compréhensive, douce, gentille, aimable et attentionnée.  


A quoi on te reconnaît?



Erica est grande, tournant autour du mètre soixante douze. Elle est également très fine, mais musclée, étant une combattante de renom. Elle a un visage doux, même si son caractère est fort. De longs cheveux noirs lui glissent jusqu’à mi dos, qu’elle attache absolument toujours en queue de cheval, laissant des mèches rebelles s’en échapper. Pour contraster avec ses cheveux noirs de jais, sa peau est d’une blancheur extrême, comme si elle ne prenait pas le soleil. A peu près la même teinte que les vampires ou plus souvent les succubes, ce qui fait qu’on la prenne facilement pour une des leurs.
Ses yeux sont d’un gris anthracite étrange, mais envoûtant. Erica possède un bel et ancien arc, très puissant dont elle ne se sépare absolument jamais. Vous ne la verrez jamais sans son arc. A la ceinture, elle porte une fine épée en acier qu’elle a récupéré d’un pillage il y a fort longtemps dont elle se sert rarement, et presque uniquement quand son arc ne peut pas l’aider. Elle possède également une dague au manche noir, cachée dans sa botte gauche, et un carquois toujours remplis de flèches.
La plupart du temps, Erica s’habille en tenue confortable, pour pouvoir pratiquer ses activités en toute simplicité et de façon optimale, généralement dans le style steampunk.

Tell me a funny fucking story.


350 mots minimum.
Toutes les histoires commencent par « Il était une fois. » En général, les histoires qui commencent par ces quatre mots magiques finissent toujours bien.  Alors, pourquoi pas celle là me direz vous ? Simplement parce que cette histoire n’est pas une belle histoire.

Erica sait très peu de choses sur sa naissance. Vraiment très peu. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle a été retrouvée par Kirlorim et Manri, sur une route marchande du Centre.

Kirlorim étant un passionné et un incollable en histoire. Il connaissait l’intégralité de l’histoire de Crystal dans ses détails. Manri, lui, était porté sur la médecine, les plantes et la botanique. Ces deux amis tout à fait savants et curieux de découvrir, avaient choisi de parcourir le monde tous les deux dans le but d’en apprendre toujours plus. Les deux inséparables.
Ils vivaient tous les deux sur l’île d’Anatium, par conséquent ils s’y connaissaient en technologie. Ils s’étaient rencontrés quand ils étaient à peine âgés de dix ans tous les deux et s’étaient rapidement entendus.
Une grande amitié venait de naître.
Leur aventure venait de commencer. Ils voulaient quitter cette île pour pouvoir explorer le reste de l’immense monde qu’était Crystal.

Les deux amis voyageaient en carriole qu’ils avaient acheté un assez bon prix à Anatium, quelques jours avant d’en partir. Et dans ce genre d’aventure, tout peut arriver, n’est ce pas ? De l’assassinat au cambriolage, tout. Vous pourrez tout imaginer. Tout inventer.
Mais il y aura toujours certaines choses qui resteront invraisemblables, quand bien même elles se seraient déroulées devant vos yeux ébahis.  Des choses que vous n’auriez jamais pu prévoir, même si vous redoutiez le pire.
Etait-ce le pire, justement ?  Ou au contraire un bon événement ? Seuls les deux hommes pourraient vous le dire. Mais en réalité, la vraie réponse était toute autre. Oubliez les deux propositions mentionnées plus haut, et ne retenez que ce mot qui résume plutôt bien la situation « insolite ».

C’est donc devant un spectacle qui les toucha et les étonna par la même occasion, que les deux hommes décidèrent de prendre dans leurs bras, un bébé, dans son couffin, enveloppée dans une fine couture blanche. L’historien et le botaniste, amis d’enfances, adoptèrent la petite Erica, qui venait tout juste de naître.

Ils avaient plus ou moins renoncé à l’idée d’avoir une femme et des enfants, et peut-être bien que cette petite allait combler ce manque. Ils vivaient corps et âmes pour leurs sciences respectives.
Les inséparables élevèrent donc Erica comme si elle était leur propre fille. Etant donné qu’ils étaient originaires d’Anatium, ils parlaient à la perfection l’Hiraen. Ils lui apprirent la langue des elfes en plus du Leopeth, langue apprise de tous à Crystal.
Erica a toujours été une nomade. Dans sa vie, elle a passé plus de temps en carriole ou à marcher, qu’à vivre ou s’installer dans une ville. Mais le voyage ne la dérangeait pas le moins du monde. Pendant que Kirlorim était à l’avant pour conduire la carriole, Manri restaient avec elle à l’arrière pour lui enseigner la botanique ainsi que quelques remèdes utiles. Ils se mettaient à l’arrière, les jambes dans le vide, et Manri lui montrait des plantes au loin, pour qu’elle les devine et puisse les apprendre. Et à l’inverse, quand Manri conduisait, Kirlorim ouvrait ses livres d’histoires et enseignait tout ce qu’il savait à la petite. En plus de la lecture, de l’écriture, et des mathématiques.
Même si elle avait une préférence pour étudier l’histoire plutôt que la botanique, elle s’entendait à la perfection autant avec l’un qu’avec l’autre. Erica développa donc un sens aigu de la curiosité, et une excellente mémoire. Sa passion devint très rapidement la lecture.

Erica qui avait fini orpheline, avait finalement eu une chance des plus incroyables d’avoir été recueillie par ces deux hommes d’exception.

Quand elle eut sept ans, leur carriole avait déjà sillonné pas mal de contrées et de royaumes. Mais il en restait un qu’ils n’avaient pas vraiment eu l’occasion d’explorer. Le Royaume du Nord.
Désireux de faire des recherches importantes et poussées, ils prirent la décision de s’y installer, plus particulièrement à Aleas. Erica découvrit le peuple des nains. Elle apprit leur culture, leur mode de vie, et à aimer le froid. Erica a depuis ce séjour, toujours préféré le froid à la chaleur des Royaumes du Sud. Elle a du se familiariser elle aussi avec le Tharin. Même si ce n’était pas sa première langue, elle la considéra bien vite comme étant sa langue natale puisqu’ils restèrent plusieurs années à vivre à Aleas, elle parlait uniquement le Tharin, sauf quand elle s’adressait à ses deux frères de cœur.
Cette installation chez les nains lui plaisait énormément. Elle apprenait à se battre avec les nains, ils tentèrent de lui apprendre le maniement de l’épée, mais elle s’acharnait à utiliser un arc. Elle ne se débrouillait pas trop mal avec une lame, mais les flèches, c’était son truc. Elle possédait une très bonne vue et elle visait à la perfection. Elle commençait à développer un comportement typique des nains, c’est d’ailleurs là qu’elle commença à tourner autour de la bouteille, dans le dos de Kirlorim et de Manri bien sur. Eux, ils continuaient leur apprentissage, et leurs recherches avançaient.



Douze ans… Au bout de cinq ans de vie à Aleas, les deux frères d’Erica décidèrent de partir pour continuer leur voyage. La jeune fille avait alors treize ans, et en fut très triste. Elle s’était énormément attachée à tout ce pays, cette contrée, ses habitants, leurs coutumes, leur langue. D’ailleurs, les nains n’ayant pas quitté Aleas depuis une vingtaine d’année doivent se souvenir d’Erica.
Kirlorim et Manri voulaient qu’elle reste ici. Elle serait heureuse et elle serait à l’abri du danger. Même têtue comme pas deux, Erica refusa catégoriquement de se séparer de ses frères. Ils insistèrent, et elle résistait.
Leur projet était de s’installer quelques temps à Mortepierre. Ce n’était donc pas le lieu le plus adapté pour une enfant. Malgré tout, elle parti avec eux.
Quelques mois après ses treize ans, la carriole partit pour Mortepierre. L’endroit où vivent les daemons, c’était une opportunité incroyable pour en apprendre plus sur ce peuple si particulier.
En plus du Leopeth de l’Hiraen et du Tharin, Erica fut obligée d’apprendre l’Androtech, qui fut une langue qu’elle n’apprécie pas vraiment, mais elle se débrouille très bien.

Au bout d’une petite année, ils quittèrent Mortepierre. Ils avaient fait en sorte que leurs recherches durent le moins longtemps possible, cette contrée n’était décidément pas très agréable à vivre.

De retour sur les routes, les axes, la campagne, la carriole. Ils décidèrent de se diriger plus vers le Sud cette fois ci. Erica en apprenant toujours plus sur les sciences de ses deux frères, et sachant toujours mieux se battre, ç leur grand désarroi. Quand ils restaient quelques jours à un même endroit, elle faisait quelques quêtes simples pour gagner un peu d’argent.



Treize ans à présent. Leur moyen de locomotion avançait toujours au même rythme en direction de Portfeu. Ils allaient découvrir la beauté dont les habitants se vantent tant. Les jardins, la chaleur, la mer claire et chatoyante…
Leur voyage les obligea à passer par le Centre, à nouveau.
La réalité fut toute autre.
Alors que Manri conduisait, Kirlorim révisait avec Erica une énième période historique. Tous deux ne prêtaient pas vraiment attention à ce qui se passait à l’avant, mais leurs sens furent alertés quand la carriole s’arrêta brusquement. Manri se retourna et lança un regard dur à Kirlorim, qui voulait tout dire. Kirlorim plongea alors son regard dans les yeux d’Erica. Lui disant de se cacher au fond de la carriole, sous les couvertures.
Avant qu’elle ait pu demander ce qui se passait, elle aperçut du coin de l’œil Manri descendre de la carriole. Elle entendit un cri. Kirlorim partit à son tour, sans lui accorder un dernier regard. Un bruit sourd. Un deuxième.
Des rires bourrus. Ni une ni deux, Erica sauta de la carriole. Elle aperçut avec effroi le corps de ses deux amis, étendus là, du sang coulant lentement de derrière leur crâne.

« Non ! »

Elle s’agenouilla auprès de Kirlorim qui était le plus près d’elle. Elle releva ensuite la tête vers les six hommes qui se tenaient devant la très jeune fille. C’étaient six incubes. Avant que quoi que ce soit ne se passe, une épée vint caresser sa nuque. Heureusement, cela ne suffit pas à la tuer, mais bien à lui infliger une vilaine cicatrice.
Il n’y eut plus de son.
Il n’y eut que du flou.
Oui, sa vision était floue. Le décor se renversa.
Des rires sourds.
Allongée sur le sol terreux à son tour, elle reçut un nouveau coup dans le dos cette fois.
Le destin était pour ainsi dire toujours avec elle. Cette fois ci encore. Les hommes fuirent rapidement, sans prendre leur reste. Ils avaient entendus du bruit venant  des alentours, et ne voulant pas se faire arrêter, ils avaient pris la poudre d’escampette.
Erica se releva, avec difficultés. Elle approcha la main du cou de Kirlorim. Elle eut l’impression de rester des heures, comme ça, deux doigts appuyés. Elle aurait fait n’importe quoi pour sentir une pression à l’intérieur de son corps. Une pression régulière qui lui aurait affirmé qu’il était encore en vie. Elle fit de même pour Manri.
Avec le peu de force qu’il lui restait, elle se hissa de nouveau à l’intérieur de la carriole, et trouva par miracle des flacons pour blessures mineures. Cela ne suffirait pas à la remettre totalement sur pieds, mais elle serait au moins capable de marcher normalement.
C’était une enfant, une victime innocente qui était rentrée dans cette carriole.
C’était une adulte, forte et rancunière qui en ressortit.
Son regard avait changé. Elle n’était plus et ne serait plus jamais la même.
Elle récupéra une pelle dans la carriole et creusa un fossé sur le côté de la route. La jeune fille mobilisa toutes ses forces et ses capacités pour porter les deux corps jusque dans le trou. Elle ne put s’empêcher de verser encore des larmes. Elle n’arrivait pas à recouvrir leur corps de terre. Cela aurait signifié les abandonner
Avant de finalement trouver le courage de les ensevelir, elle récupéra la montre à gousset de Manri et le bracelet en cuir que Kirlorim ne quittait jamais.
Enfin, elle leur souhaita un adieu. Elle avait vivre seule maintenant. Un nom. Il lui fallait un nom. La réflexion ne fut pas longue.
Erica.
Kirlorim et Manri.
Choix de nom fait.
Erica Kirman.

Personne sauf elle, saurait qu’à cet endroit précis de la route, deux corps étaient enterrés. Des génies cachés. Des hommes possédant un cœur immense. Des hommes de valeur. Des frères.

Erica récupéra la carriole et repartit en direction du Sud. Elle aurait voulu retourner à Aleas, là où elle se sentait chez elle. Mais elle n’aurait certainement pas eu le courage d’affronter de nouveau cette contrée trop remplie de souvenirs.
Pendant deux ans, elle vécut comme une voleuse un peu partout sur Crystal. Elle n’avait pas d’argent, et elle avait été obligée de vendre tout ce qu’elle possédait, y compris la carriole.

Sa vie de débauche venait de commencer. Elle restait toujours seule, elle volait de quoi manger et de quoi boire et se faisait poursuivre dans les rues par les commerçants. Par chance, le seul objet qu’elle n’avait pas vendu était l’arc qu’elle avait récupéré des années plus tôt. Elle affinait sa technique et devenait vraiment une archère hors pair.
Mais la vérité est qu’elle ne savait pas où aller. Rien n’était chez elle. Elle n’avait pas de place où vivre paisiblement à présent. Elle pensait que partout où elle irait, elle serait hantée par le souvenir de ses frères.
La seule option s’offrant à elle qui ne lui paraissait comme étant la moins mauvaise idée, fut, la mer. C’était vrai, elle avait pendant quatorze ans maintenant parcourus la terre sans s’arrêter. Pourquoi pas la mer ?
Erica étant une fille, et beaucoup trop jeune pour intégrer un équipage, elle s’improvisa clandestine sur un bateau pirate. Elle se cacha dans la cale durant plusieurs jours avant que le capitaine ne la retrouve. L’équipage voulait la jeter par-dessus bord, mais le capitaine décida de lui faire faire les tâches ingrates. Autant en profiter, non ?
Quand le bateau pirate se fit attaquer par un autre bateau quelques mois plus tard, et qu’elle réussit à sauver le capitaine d’un coup de sabre en le poussant, il la respecta alors. Erica s’imposa. Faisait partie intégrante de l’équipage. Elle avait toujours son arc, et une fois qu’ils arrivaient à quais, elle descendait pour voler tout ce qu’elle pouvait avant de reprendre le bateau.
Durant son périple, ils gagnèrent nombres d’assauts contre des corsaires ou autres pirates.
Sa réputation grandissait de plus en plus.


La gamine pirate, d’abord. Puis la pirate à l’arc. Erica trouvait ses surnoms idiots, mais au moins on la respectait. Elle était à présent recherchée par les autorités. En plus de ses vols à l’étalage qui devenaient de plus en plus importants, et son activité de pirates. Elle était devenue très proche des membres d’équipages, et du capitaine. Les autorités perdaient sans arrêt sa trace car elle reprenait la mer, avec ses trésors volés. Tel un fantôme. Tel un voile. C’est ce qui deviendra son surnom principal. Le Voile. Elle était devenue experte dans l’art de se cacher et de dérober des objets. Rien ne lui résistait. Et le fait qu’elle parlait plusieurs langues aidait bien les pirates.

A ses dix-huit ans, c'est-à-dire au bout de quatre ans de bons et loyaux services, elle décida de quitter le navire. Pour retourner un peu plus sur terre. Le Nord lui manquait. Aleas lui manquait. Elle avait murie. Elle était à présent prête à affronter ce monde qui l’avait rejetée. Elle souhaita un au revoir à tout l’équipage et bien sur au capitaine, mais elle continuera d’entretenir une grande relation d’amitié avec tous les marins de ce navire. Elle reprend de temps en temps le bateau pour faire équipe avec eux, comme au bon vieux temps.

Erica a donc reprit ses vols sur la terre ferme. Elle a pour principe de voler aux riches pour donner aux plus pauvres. Elle trouve les dirigeants de ce monde pourris. Un peu à la manière de Robin des Bois, elle fait ce qu’elle peut pour essayer de rééquilibrer les choses. Même si elle n’aide pas autant de monde qu’elle le voudrait, elle continue ses petites activités malgré tout. Depuis son retour de vie sur terre, elle s’est remise à la lecture. Elle se démène pour apprendre la langue des anges, et la langue des dieux.

Sa réputation de voleuse ne fit que s’empirer. Le surnom de voleuse archère ou voleuse à l’arc s’étendit. Elle devait faire attention quand elle sortait. Elle possédait une infinité de surnoms, et les avis divergeaient. Soit on l’aimait, soit on la détestait. Mais elle se débrouillait pour que l’on ne voie jamais son visage. Il y avait une grosse prime sur sa tête alors elle devait faire attention. Malgré cela, elle entretenait des relations un peu partout sur le territoire, dans certaines tavernes ou autres.

Elle a aujourd’hui vingt-deux ans, et est prête à en découdre.









Décris une de tes attaques (non magiques). Si tu es mage pur, décris une de tes attaques magiques.


Décris une de tes attaques (non magiques). Si tu es mage pur, décris une de tes attaques magiques.


Décris une de tes attaques (non magiques) OU un de tes pouvoirs si tu sais manier la magie.


Décris une de tes attaques (non magiques) OU un de tes pouvoirs si tu sais manier la magie


PSEUDO
Ici
AGE
Approximativement... j'ai oublié ;w;
UN PARRAIN?
Bah non.
ET MON P'TIT CODE?
Mangé par Dwiwi~
Code par Nyan-cat sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang Dwilund
Date d'inscription : 06/08/2015
avatar
Dwilund
Message Sujet: Re: Erica Kirman   Lun 31 Aoû - 13:06

Welcome Hug
J'aime mangé ton code, j'avais faim .. Oops!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang Erica
Date d'inscription : 07/08/2015

Chroniques d'aventurier
Points de prestige/réputation: 0
avatar
Erica Kirman
Message Sujet: Re: Erica Kirman   Dim 6 Sep - 22:02

J'ai fini !
Allez je me valid-Comment ça c'est pas possible ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 28/03/2015

Chroniques d'aventurier
Points de prestige/réputation: 0
avatar
MJ Azael
Message Sujet: Re: Erica Kirman   Dim 6 Sep - 22:09

Et la grammar nazi arriva sur le forum, officiellement.
moins âgée que papi drew



à l'attention d'Erica
CRYSTALIENNE VALIDÉE
Azael




• Akeu koukou et pas bienvenue parce que t'es là depuis pas mal de temps. 8D
Alors tu vas devoir apprendre le système là et celui là et aussi celui là...
Et bien sûr, les 120 sousous.

Sans oublier les liens dont tu auras besoin tout au long de ton aventure :
▬ Recensement des avatars : Pour que les prochains aventuriers ne te volent pas ton visage!
▬ Le registre des pouvoirs : Seulement si tu as des idées en plus, dans l'autre cas ne te donne pas la peine de le signaler.
▬ Fiche technique : Au cas où tu trouverais assez d'inspiration pour inventer quelques compétences à ton personnage!
▬ Le recensement général : Si tu as un post spécial, ou quelque chose que tu voudrais nous signaler, c'est ici que tu dois le poster.
▬ Demandes de RP : Si tu n'as pas de partenaires de RP, tu n'as qu'à poster ici!
▬ Demandes de repaire : Pour les guildes en ayant besoin
▬ Gestion de personnage : Plus généralement, tout ce qui concerne ton personnage est ici, n'oublie pas de remplir ton inventaire!

Pour plus de précisions => Ici.



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Nous contacter:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c-r-y-s-ta-l.forumactif.org
Rang Erica
Date d'inscription : 07/08/2015

Chroniques d'aventurier
Points de prestige/réputation: 0
avatar
Erica Kirman
Message Sujet: Re: Erica Kirman   Dim 6 Sep - 22:10

Genre tu crois que je vais aller sur le guide du perdu ma ptite. C'moi qui l'ai fait.
Et oui, moi jsuis jeune spèce de papi :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Erica Kirman   

Revenir en haut Aller en bas
 
 Erica Kirman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2-Cassie Keller vs Erica
» La blonde et la mauve [Erika M. Davidoff et Hypermusic][Terminé]
» LILITH ROLYRIN HAYES ► aurora mohn
» Lila Erica Ford - Estar contigo es amarte día a día más y más
» Vous ne savez pas qui prendre en avatar ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C R Y S T A L :: Manuscrits informatifs & administratifs :: ☍ Parchemins d'inscription :: Validé :: Hors-la-loi-