[Souvenirs] Un étrange voyage - PV moi même [Terminé]
RSS
RSS
C R Y S T A L
Bien le bonjour aventurier! Qu'est-ce qui a bien pu te mener ici, dans ces lointaines contrées? Les dieux s'interrogent du regard; es-tu une brise passagère, ou es-tu là pour forger ta destinée?



 

Partagez | 
 
 [Souvenirs] Un étrange voyage - PV moi même [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hors-la-loi
Date d'inscription : 31/08/2015

Chroniques d'aventurier
Points de prestige/réputation: 0
Andrew Silverskin
Message Sujet: [Souvenirs] Un étrange voyage - PV moi même [Terminé]   Mer 21 Oct - 1:12

206 après S.D, 20ème jour d'Orixe

La douce fraîcheur du matin fût ce qui le réveilla. Il put alors admirer les magnifiques cieux qui s'ouvraient à lui, d'un bleu franc. Putain. Les liens de la corde qui lui lacéraient la peau le ramenèrent rapidement à la réalité. Par instinct, il chercha à libérer ses mains, mais la corde le retenait. Attaché près d'un mur d'une petite maison, des hommes et des femmes armés l'entouraient. Certains dormaient, comme en témoignait un ronflement assez insistant d'un Ancien du village. Cependant, il savait d'avance qu'une de ces Elfes ne dormait pas, et n'avait d'ailleurs pas dormi. Toute la nuit, ses pupilles noires l'avaient observé. Surveillé. Il remarqua que sa main était toujours posée sur la garde de son épée, qui pendait à sa ceinture. Assise, elle se réchauffait près du reste du feu de camp, qui crépitait toujours.

" Que me vaut toute cette attention? demanda le mercenaire haussant un sourcil "

C'était une question qui se voulait sans réponse, il était évident qu'il serait surveillé ainsi après ses actes. Après avoir accepté un contrat, il avait voyagé à travers tout Crystal, pour visiter pour l'une des premières fois, Alphax, une cité elfique. Sa mission était simple; il devait éliminer un homme. Mais il n'aurait pas pu prévoir, que ce vieil homme était le meneur de la ville mouvante... Il s'était fait prendre assez rapidement, sans que la tâche ne puisse aboutir, et le nombre de gardes avait eu raison de lui, comme pouvait le témoigner son œil au contour violacé et les nombreuses traces laissées sur son corps. Son bandeau avait été tiré, sa capuche baissé, son visage était clairement visible, et son air de défi également.

" Ne me provoque pas, mercenaire. "

L'elfe se leva, époussetant la tunique qu'elle portait en dessous de son armure. Puis elle se dirigea vers l'homme, le regardant de haut.

" Si j'étais toi je me tairais. Ainsi, tu auras peut être un espoir que ta sentence ne soit pas la mort. "

L'intéressé lui lança un regard noir. La mort ne l'effrayait pas. Loin de là. Mais là n'était pas le temps de mourir. Ce ne serait pas sa tête qui volerait si ces liens n'étaient pas présents... Il enrageait en silence, serrant les dents. Les gardes réveillés esquissèrent un sourire amusé.

" Isië. "

Les quelques assoupis se réveillèrent aussitôt, remettant leur casque et armure en place. Un homme, non armé, seulement doté d'une tunique, venait d'arriver. Maigre et grand, son regard imposait le respect. Dernier Souffle leva les yeux en sa direction.

" Toi et tes hommes, emmenez le prisonnier au Meneur. "

Cela devait être messager... Ladite Isië, qui était en fait l'elfe à qui il venait de parler, hocha la tête, et le força à se lever. Essayant de ne pas tituber, il repoussa les gardes qui essayaient de le pousser dans le but de le guider.

" Je peux marcher seul. "

Il balaya l'assemblée de gardes de son regard, puis se mit à avancer, suivant le messager.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors-la-loi
Date d'inscription : 31/08/2015

Chroniques d'aventurier
Points de prestige/réputation: 0
Andrew Silverskin
Message Sujet: Re: [Souvenirs] Un étrange voyage - PV moi même [Terminé]   Ven 23 Oct - 17:46

Après quelques minutes de marche, il arriva près d'une grande demeure, si l'on pouvait appeler cela une demeure. C'était le plus grand établissement du village, construit à base de bois uniquement. Il leva les yeux vers les portes fermées qui s'élevaient jusqu'aux fenêtres. Le mercenaire s'arrêta, jetant un œil aux elfes qui gardaient l'entrée. La fameuse Isië prit alors la parole :

" Nous venons présenter ce prisonnier au Meneur. "

La porte s'ouvrit, laissant le groupe entrer. Le sol était parfois percé de quelques parcelles de lumières qui s'échappaient des lumières, mais l'endroit restait relativement sombre. Ils pouvaient sentir la tortue géante marcher, provoquant quelques légères secousses à chaque nouveau pas. Alors que Dernier Souffle se perdait dans cette ambiance particulière, le milicien qui le tenait le força à marcher plus vite, son étreinte lui fit retrouver ses esprits assez rapidement. Traversant les pièces d'un pas vif, il arriva à ce qui semblait être une salle de réunion. Quelques armes étaient disposées sur une table, ainsi qu'une carte qui était étendue en plein milieu de celle-ci. Des elfes étaient réunis autour de cette même table, écoutant attentivement un homme. En détaillant ses traits, le mercenaire essaya de déterminer son âge, mais ne pût en nature de sa race. Il ignorait la vitesse de vieillissement physique des elfes, il savait juste qu'ils pouvaient tenir jusqu'à trois mille ans.

" ...arrêterons ensuite dans le village aux fleurs. Ainsi nous pourrons conclure ce mar- "

Une femme, aux cheveux gris et aux traits usés, l'interrompit.

" Il y a bien plus important que ce stupide marché et tu le sais très bien Ygrid. Il y a un traître parmi nos murs, à ton avis, qui a engagé ce mercenaire?
- Je le sais bien, c'est pour ça que nous allons l'interroger. "

Ils remarquèrent alors la présence des gardes et de l'intéressé, cessant toute discussion. Ledit Meneur se rapprocha du prisonnier, le regardant de haut. Puis il le prit par le col, le forçant à le regarder dans les yeux.

" C'est donc toi, cet assassin... grogna-t-il, furieux, Tu paieras pour ce que tu as fait. "

Dernier Souffle soutint son regard pendant quelques minutes... L'homme le lâcha alors, le poussa presque. Il s'adressa alors, avec un peu plus de chaleur, à Isië.

" Ma chère fille! Sans toi je serais déjà six pieds sous terre.
- Père ne dites pas une telle chose. soupira-t-elle Quoiqu'il en soit, quels sont vos ordres? Que ferons nous du prisonnier? Pendu? Brûlé? "

Voilà qui expliquait tout. La jeune femme était aussi enragée parce que sa cible avait été son père... et aussi parce qu'il avait mis feu à la geôle, obligeant les gardes à le surveiller toute la nuit dehors.

" Après cela. Je veux d'abord qu'il soit emmené à la salle de torture, qui elle, n'a pas brûlée, que les dieux en soient loués. Fais le parler.
- Bien mon père, ce sera fait. "

Il adressa un dernier regard à son prisonnier, espérant qu'il commençait à avoir des sueurs froides, puis il retourna à ses papiers, entouré de l'assemblée qui recommençait son brouhaha. Dernier Souffle fut alors emmené par les gardes, quittant la grande demeure pour se diriger vers un établissement encore plus grand, mais bien moins convivial. Dépouillé, et désarmé, il fut attaché à un pieu. Il attendit quelques minutes avant de voir débarquer une ombre... Il regardait le plafond, crispé. Qui sait ce qu'il allait lui faire... Il avait eu quelques occasions de goûter à la torture, comme en témoignait les cicatrices de son torse nu que pouvait admirer son bourreau. Mais il avait toujours eu l'occasion de s'en sortir jusqu'à maintenant. Nulle lumière ne pouvait entrer. Seules les lueurs des bougies éclairaient légèrement la pièce, comme des petites tâches de lumières qui voulaient tant bien que mal percer à travers l'obscurité en vain. De l'encre noire sortit l'ombre, qui se rapprochait de lui. Ce bourreau était vêtu d'une cape qui couvrait tout son corps, même son visage. Il tenait à la main une bougie.

Perplexe, le mercenaire le regarda enlever sa capuche. Quelle ne fût pas sa surprise quand il reconnut l'elfe haineuse.

" C'est donc toi qui t'occupes de ma torture? N'est-ce pas un bourreau spécialisé, d'ordinaire? Ou me hais-tu à ce point...  "

L'elfe poussa un long soupir, haussant un sourcil, visiblement exaspérée.

" Je ne te hais pas. Mais tu mérites une bonne leçon en effet, rater ainsi ta cible... Je pensais avoir affaire à un professionnel... J'hésite à te faire confiance de nouveau. "

Elle croisa les bras, les sourcils froncés. Le prisonnier haussa les sourcils, hébété. C'était elle qui avait envoyé ce mystérieux messager? Vouloir tuer son père... mais pour quelle raison? Il se reprit bien assez vite, et lui demanda alors :

" Si tu veux hériter de ton père, attends un petit peu, ne presse pas les choses.
- Ce n'est pas mon père. répliqua-t-elle avec agressivité, Il pille les autres elfes sylvains sans aucun remord... Son propre peuple! Avant lui, il n'y avait même pas de bourreau, ni de mise à mort! Je ne peux pas permettre cela. Je sais bien qu'il ne veut pas conclure avec le village aux fleurs... Il prépare quelque chose. Tu marches avec moi, ou tu meurs.

Le mercenaire resta silencieux quelques instants, jusqu'à ce que son bourreau n'approche la bougie près de son torse, le feu menaçant à tout moment de le mordre. Il soupira, lui répondant aussitôt qu'il allait s'en charger... Elle le dévisagea quelques instants, avant de retirer la bougie. Bon choix lit-il dans ses yeux. La jeune elfe le détacha par la suite, lui rendit ses armes, son armure, et ses vêtements. Elle joua un instant avec sa bourse, faisant tressauter les pièces d'or qui s'y trouvaient.

" Rends la moi. Me faire avoir par une gamine, le tout dénué de tout vêtement, est assez humiliant pour moi pour qu'elle me vole mes pièces en plus de tout. "

Elle esquissa un demi-sourire amusé, avant de la lui tendre. Il s'en empara, lui jetant un regard noir. Il se vêtit alors d'une cape à son tour, sortant enfin du bâtiment. Des gardes s'interrogèrent du regard en les voyant sortir des restes de la geôle.

" Halte là! Que faites-vous là? "

L'elfe se retourna, tendue, avant de baisser sa capuche. Cela semblait surprendre les miliciens. Elle esquissa un sourire désolé, tapotant amicalement l'épaule de Dernier Souffle, qui regardait devant lui.

" Mes excuses, mais le bourreau se sentait mal. Sûrement quelques maux qui l'ont soudainement pris. D'ailleurs, il ne vaut mieux pas qu'il redresse sa tête ou il va vomir. "

Le mercenaire feignit un bruit peu ragoûtant pour accompagner ses paroles. Les gardes haussèrent alors la tête, quoique perplexes. Reconnaissant Isië, ils les laissaient en paix. Ils allèrent alors à la maisonnette de l'elfe. Il avait pour ordre d'y rester jusqu'au soir. La journée passa vite, le mercenaire ne devait surtout pas sortir, de peur qu'il ne se fasse repérer. L'elfe avait veillé à ce que personne ne pénètre la salle de torture, et ainsi que sa disparition ne fut pas connue. La lumière rouge du soleil fut ce qui alerta le mercenaire. C'était le moment.

Il s'infiltra dans les appartements du meneur. Isië s'était occupée des gardes; elle les avait éloigné de la demeure, prétextant une réunion importante dans le but de les attirer. Dernier Souffle s’immisça silencieusement dans la demeure, se débarrassant des derniers miliciens qu'il trouvait sur sa route. Le Meneur, occupé à ses affaires, observait une carte accroché au mur. Le mercenaire s'approcha lentement. L'homme, sentant peut-être son regard intense sur son dos, se retourna. Mais il n'eût pas le temps de crier, puisque la lame s'enfonçait déjà dans son abdomen, laissant une trace rouge s'étendre sur ses vêtements.

S'était-il senti coupable? Ou bien, avait-il eu l'impression d'avoir fait le bon choix? Ni l'un ni l'autre. Il n'avait pas eu le choix. Il regarda, au coin de la porte, une femme ébahie, qui avait sûrement observé toute la scène. Il se laissa sombrer dans son regard terrifié, avant de prendre la fuite, rangeant l'épée ensanglantée dans son fourreau. Un cri puissant, désespéré, alerta toute la ville.

Tout le reste se passa bien vite. Trop vite. Le temps semblait... s'être accéléré.

Profitant de ce chaos, le mercenaire se fraya un chemin à travers la foule extérieure qui s'était formée autour de la demeure, les gardes s'élançant vers celles-ci. Essoufflé, il avait l'impression d'avoir vingt ans de nouveau. Toute cette pression lui montait à la tête. Il ne fallait pas qu'il se fasse prendre, ou il pouvait dire adieu à ce monde. Il s'arrêta près du bord de la cité, essayant de s'extirper de la verdure et des champignons. Dommage que tout ce qu'il eût admiré de cette ville mouvante fût la geôle et quelques sombres pièces... Alors qu'il s'apprêtait à faire le grand saut, une personne l'arrêta. Elle lui tendit une bourse, avant de courir dans le sens opposé. Ce n'était pas Isie... et pourtant... Il fronça les sourcils. La crédulité des gardes, la lenteur de ceux-ci... Est-ce que tout ceci, avait été orchestré? Isie n'était sûrement pas la seule à vouloir la mort du Meneur.

En entendant les pas pressés des miliciens qui arrivaient, il prit son courage à deux mains et sauta de la tortue, dans le vide. Par chance, elle était assez proche du sol, aussi il réussit à s'accrocher à un arbre dans sa chute. Un soupir soulagé s'échappa de ses lèvres. Il se laissa par la suite tomber sur le sol, et se précipita dans la forêt, semant les gardes qui le regardèrent s'évanouir dans la nature...

Il s'arrêta un moment, s'asseyant près d'un cours d'eau. Il essayait de se calmer, passant une main dans ses cheveux en essayant de les remettre en ordre. Pour s'occuper l'esprit tout simplement. La ville mouvante... Il ne souhaitait pas les recroiser de sitôt. Peut-être qu'elle aura changé... quand il la reverra. Il poussa un long soupir. Décidément, il réfléchissait trop. Tout ceci n'était qu'un simple contrat... Il ne voyait pas pourquoi il y pensait autant... Le temps retrouvait sa normalité et ses battements de cœur ralentirent enfin. Il s'allongea délicatement sur l'herbe et ferma les yeux, se laissant emporter par le sommeil...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 [Souvenirs] Un étrange voyage - PV moi même [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DAREN BADER
» Hermione Granger ( terminée)
» Par un étrange hasard... [RP Darren - Kelsey]
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C R Y S T A L :: Crystal :: ☍ Iles de l'Est :: Alphax :: Ville mouvante-