Tout le monde me déteste, ou comment ma vie a été ruinée.
RSS
RSS
C R Y S T A L
Bien le bonjour aventurier! Qu'est-ce qui a bien pu te mener ici, dans ces lointaines contrées? Les dieux s'interrogent du regard; es-tu une brise passagère, ou es-tu là pour forger ta destinée?



 

Partagez | 
 
 Tout le monde me déteste, ou comment ma vie a été ruinée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rang Erica
Date d'inscription : 07/08/2015

Chroniques d'aventurier
Points de prestige/réputation: 0
Erica Kirman
Message Sujet: Tout le monde me déteste, ou comment ma vie a été ruinée.    Lun 19 Oct - 21:45



Bon, disons qu'aujourd'hui, ce ne fut pas un jour comme les autres. Disons qu'aujourd'hui, tout a basculé. Pas mal d'histoires commencent comme la mienne, mais aucune n'y ressemble.
Je voulais faire affaire avec quelqu'un de haut placé. Quelqu'un que tout le monde fuyait. Quelqu'un que je n'aurais peut être pas du connaître. J'avais entendu parler de son projet en construction, et je voulais y participer. Je voulais y prendre part, avoir des responsabilités, devenir un des piliers de ce projet.
On peut dire que j'ai réussi. J'ai réussi à rentrer en contact avec cette fameuse personne, nos premiers échangent furent pour le moins, étranges, et en messages codés. Enfin, si codés que je n'ai encore pas compris le sens cachés, ses écrits me firent peur quelques fois. Mais je n'ai jamais renoncé.
J'ai appris par ailleurs qu'elle avait déjà recruté quelqu'un. Nous étions trois. Trois à bâtir ce qui allait devenir une dictature. Sauf qu'à ce moment je ne le savais pas encore. Je ne savais pas dans quoi je m'embarquais.

J'ai donc commencé à travailler avec elles. Nous étions trois femmes.
Je ne sais pas si mon travail était si apprécié que cela, mais j'y mettais toute ma motivation, et j'y passais plusieurs heures chaque jour. C'était pendant les vacances, j'avais donc tout mon temps. Ma mère était au courant de mes activités, elle m'avait dit de faire attention, de ne pas me surmener. Mais je ne l'ai jamais écoutée. Nous finissions souvent vers deux heures du matin, exténuées. Nous nous parlions tous les jours. J'ai accepté des responsabilités, j'ai fait mon possible pour mener ce projet à bien. Nous délirions souvent, pourtant je ne me souviens pas avoir pris de substances illicites. Mais la plupart du temps, nos phrases n'avaient pas le moindre sens. Ma patrone inventait système sur système, de façon à tout contrôler. La dictature se mettait en marche.

A la toute fin de l'été, tout était fini. Le projet avait été mené à terme. J4avais été au bout de mes forces pour y parvenir, et même si j'avais souffert, j'étais fière. Fière d'avoir pu tout conclure. La fondatrice également l'était. Je pensais que tout allait bien se passer. Je pensais que j'avais réussi, que plus rien ne pouvait m'arriver, que j'avais le plus difficile.

Foutaises.

Vous ne voyez pas le rapport avec le titre de mon message, j'en conviens, mais j'y viens de vous inquiétez pas. Ce n'est pas facile d'en discuter, surtout pas ici. Je sais que je risque gros. Je sais que je peux perdre beaucoup. Et j'ai peur.

Pour en revenir à ce que je disais tout à l'heure, je pensais sincèrement avoir fait le pire dans cette histoire. Alors qu'à certains moments je pensais avoir fait une erreur en signant ce contrat avec cette femme si redoutable, là j'étais sure d'avoir fait le bon choix.
Mais alors, de nouveaux venus ont rejoints notre entreprise, si je puis l'appeler ainsi. Et c'est là que, tout a réellement dérapé. Plus rien n'a été pareil après ça.
J'ai encore du mal à réaliser que cela m'est arrivé. Je ne sais jamais comment aborder le sujet. Sûrement pour cela que je tourne en rond depuis le début de ce post, et que j'essaie vainement de vous expliquer ce qui se passe.
J'ai peur d'être prise pour une folle. Qu'on ne me prenne pas au sérieux. D'ailleurs je sais que la patron verra cela. Et j'espère y survivre. Au moins, peut-être restera-t-il une trace de mon passage ici.

Comme je le disais, ça a foiré. Je ne sais pas exactement quoi, mais ça a foiré.
J'ai commencé à me faire insulter. Au début ce n'était rien, je le prenais comme des plaisanteries. Ma patrone m'affublait souvent de surnoms désobligeants ou de remarques cassantes, je faisais avec. Mais là, des messages ont été postés avec mes citations... Avec ce que j'avais dit... J'étais fliquée, toutes mes bêtises, toutes mes phrases de travers étaient retranscrites dans des sujets prévus à cet effet.
J'essayais de me révolter, en vain. Tout a continué, ça a empiré. Tout s'est passé très vite. Tout le monde me détestait.
On a voulu ma démission. Ils ont voté ma démission. Alors que je m'étais investie corps et âme dans cette entreprise. Ils ont fait un sondage pour cela. Le sondage s'est révélé positif. Tous mes efforts étaient réduis à néant. Ils en riaient. Moi j'en pleurais. Ils me le rappelaient dès que l'occasion se présentait. Cela devenait insoutenable.

Et puis, un jour. Un jour tout s'est arrêté brusquement. Tout ce que j'avais enduré pendant un mois, toutes les remarques, toute la pression sur mon renvoie de l'équipe... Tout cela n'était rien à ce qu'un des membres avait fait. Je crois que je ne l'oublierai jamais. Ce membre avait réussi par miracle à résister à la dictature instaurée par la fondatrice. Il était parvenu même, à gouverner avec elle sur notre petite société.
Dans cette entreprise, un système particulier existait. Celui de pouvoir acheter un objet et de l'offrir à un autre membre, qui avait pour obligation de réagir en fonction de lui. Ce fameux membre, a fait l'acte le plus impardonnable que l'on m'ait jamais fait. Je ne pourrais plus le regarder en face.
Il s'est servi de ce système. Il me haïssait tellement qu'il m'a offert une chocolatine.
Je n'ai pas pu supporter. Je n'ai pas pu en encaisser davantage.
Ma vie était détruite.
Ils me détestaient.
Je suis partie.

Je vis recluse dans une grotte. Je haïssais ma vie. Elle n'avait plus de sens. Je suis partie vivre dans une grotte, pour essayer de regagner une santé mentale correcte. Ca n'a pas été facile. J'ai plusieurs fois décidé d'en finir, mais j'ai finalement tenu le coup.
J'ai décidé de revenir en force. J'ai décidé de ne plus me laisser atteindre par cette chocolatine, qui m'avait tant fait souffrir.
Ce retour parmi eux a déjà commencé avec des citations de ma part, qui sont, soit disant, douteuses. Mais ils les prennent hors contexte pour que cela n'ait plus aucun sens. Je parlais simplement de la nature. Je faisais un hommage, et on a détourné mes paroles pour ruiner à nouveau ma réputation.
Ils me détestent tous.

J'ai conscience des risques que je prends, je l'ai déjà dit. J'espère que vous vous rendrez compte de qui ils sont, et de ce qu'ils font.
Pour finir, je n'aurais qu'une chose à ajouter. Quelque chose que j'aurais du dire depuis longtemps.

ON DIT "PAIN AU CHOCOLAT" BANDE DE NULS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hors-la-loi
Date d'inscription : 31/08/2015

Chroniques d'aventurier
Points de prestige/réputation: 0
Andrew Silverskin
Message Sujet: Re: Tout le monde me déteste, ou comment ma vie a été ruinée.    Lun 19 Oct - 21:50

Chocolatines *




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Confrérie
Date d'inscription : 02/09/2015
Localisation : Dans un polygone entre Poitiers, La Bourboule, Nantes-Pornic, Anvers,, Val Thorens et le Kazaksthan

Chroniques d'aventurier
Points de prestige/réputation: 2
Layon Sombremarche
Message Sujet: Re: Tout le monde me déteste, ou comment ma vie a été ruinée.    Mar 20 Oct - 15:45

*Se prépare à dépenser tout son argent en chocolatine afin de les distribuer chaque jour à Erica*


Appelez-moi Gne.
Appelez-moi Layon, si vous voulez.
Mais mieux encore, ne m'appelez pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang Erica
Date d'inscription : 07/08/2015

Chroniques d'aventurier
Points de prestige/réputation: 0
Erica Kirman
Message Sujet: Re: Tout le monde me déteste, ou comment ma vie a été ruinée.    Mar 20 Oct - 21:56

Naaa ;w;
J'avais pas pour but de faire une saga vous savez xD


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Tout le monde me déteste, ou comment ma vie a été ruinée.    Aujourd'hui à 11:15

Revenir en haut Aller en bas
 
 Tout le monde me déteste, ou comment ma vie a été ruinée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C R Y S T A L :: Temps mort :: Rêves d'un autre monde-