Propositions de recettes
RSS
RSS
C R Y S T A L
Bien le bonjour aventurier! Qu'est-ce qui a bien pu te mener ici, dans ces lointaines contrées? Les dieux s'interrogent du regard; es-tu une brise passagère, ou es-tu là pour forger ta destinée?



 

Partagez | 
 
 Propositions de recettes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Date d'inscription : 28/03/2015

Chroniques d'aventurier
Points de prestige/réputation: 0
MJ Azael
Message Sujet: Propositions de recettes   Sam 19 Sep - 13:48

Proposition de missions recettes, quelle andouille!
Pour les foufous qui aimeraient ajouter quelques recettes d'artisanat, voici le formulaire :

Code:
▬ [b]Ingrédient 1 | Ingrédient 2 :[/b] Élément obtenu "Description de celui-ci."

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Nous contacter:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c-r-y-s-ta-l.forumactif.org
Confrérie
Date d'inscription : 02/09/2015
Localisation : Dans un polygone entre Poitiers, La Bourboule, Nantes-Pornic, Anvers,, Val Thorens et le Kazaksthan

Chroniques d'aventurier
Points de prestige/réputation: 2
Layon Sombremarche
Message Sujet: Re: Propositions de recettes   Lun 5 Oct - 15:40

Proposition de recette : résistance au poison léger (préventive)
Ingrédient 1 : venin d’arachné
--- Ingrédient 2 : clochette de datura Stramonium
Élément obtenu "fiole de prévention des poisons."

Cette préparation n’est en rien curative. Au contraire, elle augmenterait les effets de tout poison déjà ingéré ou dans le sang. Elle ne peut se prendre que de façon préventive. Récupérez un croc d’arachnée, ou faites-lui cracher son venin (je ne veux pas savoir comment vous pouvez réussir le miracle de prélever son venin et vous en sortir vivant, ça vous regarde). S’il s’agit d’un croc, écrasez le à l’aide d’un mortier, aplatissez-le bien et faites en sortir par compression une sorte de venin gélifié à l’odeur acide, que vous récupérerez avec de grandes précaution dans un récipient.
Faites bouillir les clochettes dans de l’eau salée (eau de mer ou eau douce salée au gros sel, une poignée pour l’équivalent d’un godet). Attendez que l’eau bout pour y mettre les clochettes, à raison de six clochettes pour un godet d’eau salée. Il vous faut une belle poignée de clochettes. Une fois que le tout à bouilli dit minutes, sortez du feu et touillez ; Retirez la moitié de l’eau et remettez au feu jusqu’à ce que l’évaporation fasse qu’il ne reste qu’un fond d’eau, normalement rosée. Ajoutez-y le venin. Mélangez à vitesse constante jusqu’à obtenir un liquide homogène. Couvrez et mettez à petit feu pendant cinq minutes. Laissez refroidir. Vous avez de quoi remplir une dizaine de fioles. En prenant ces fioles une fois par jour (vous pouvez les diluer dans un autre liquide, à cause du goût dégueulasse), vous augmentez votre résistance au poison à partir du troisième jour et serez inhibé contre toute morsure d’arachnée de surcroît (mais vous aurez un sacré mal de ventre), et ce jusqu’à ce que vous n’ayez plus de fiole disponible (donc pendant 7 jours, sauf si vous refaites des fioles entre temps, auquel cas le délai de mise en place ne s'applique pas).




Proposition de recette : résistance au poison accrue (curative ou préventive)
Ingrédient 1 : sang de basilic
--- Ingrédient 2 : clochette de datura Stramonium
--- Ingrédient 3 (facultatif) : gumali gum


Élément obtenu « grande fiole de guérison du poison » (trois utilisation par objet) ou « cachets de guérison de poison »x6 (avec gumali gum)

Cette préparation demande des éléments assez lourds à trouver. Notamment, elle demande du sang de basilic, ce qui sous-tend qu’il vous faut soit tuer une de ces bestioles, soit payer à prix d’or quelqu’un qui a eu assez de cojones pour le faire (même si c’est une fille, oui oui).

Récupérez l’équivalent de 15cl de sang de basilic. Oui pas plus, cela vous tuerait. Le héros averti, lorsqu’il occira un basilic (et ça n’arrive pas tous les week-ends), prendra donc de quoi faire plusieurs doses (à noter toutefois, le sang de basilic se dégrade rapidement à l’air libre, aussi seul le sang prélevé durant la première heure suivant le décès de la bête reste utilisable, et celui-ci doit être conservé dans un récipient hermétique). Une fois le sang récupéré, ajoutez-y les clochettes directement. Celles-ci vont progressivement se réduire et se tordre sous l’effet du poison présent naturellement dans le sang de la bête ; une fois qu’il ne reste que des pétales de couleur brunes, ressemblant à des plantes laissées trop longtemps au soleil, couvrez et mettez à feu doux jusqu’à ce des bulles éclatent en surface, en prenant garde à ne pas vous faire éclabousser. Verser alors dans une grande fiole dans laquelle vous aurez préalablement versé de l’eau très fraîche. Et voilà. Votre potion est prête. Elle est à effet quasi-instantanée, et il y a en assez pour trois utilisations. Vous pouvez la verser dans autre chose aussi hein : c’est juste plus pratique à transporter dans un récipient qui ferme.

Astuce : vous pouvez augmenter le temps d’utilisation en faisant des petites boules de gumali gums que vous laisserez tremper dans la préparation (elles aspireront le contenu en elle et prendront une belle couleur écarlate). Cela n’atténue pas l’effet et permet de multiplier le nombre de doses par deux ; néanmoins, cela suppose que le « cachet » (ou la gomme si vous préférez) ainsi obtenu doit être digérée ce qui prend quelques minutes. Préparez-vous donc à devoir supporter la douleur pendant un petit quart d’heure en espérant que le poison qui vous a infecté n’était pas trop fulgurant…


Appelez-moi Gne.
Appelez-moi Layon, si vous voulez.
Mais mieux encore, ne m'appelez pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Confrérie
Date d'inscription : 02/09/2015
Localisation : Dans un polygone entre Poitiers, La Bourboule, Nantes-Pornic, Anvers,, Val Thorens et le Kazaksthan

Chroniques d'aventurier
Points de prestige/réputation: 2
Layon Sombremarche
Message Sujet: Re: Propositions de recettes   Ven 9 Oct - 17:04

Ingrédient 1 | Ingrédient 2 : Tiges de chardons du Nord x4 | Graisse de Küllrn x1
--- Élément obtenu "Description de celui-ci." : Baume antigel.

Le chardon du Nord est une plante vivace qui vit dans un univers hostile. En conséquence de quoi ses fibres ont développé un fort pouvoir revigorant et de captation de chaleur. Une fois écrabouillées jusqu’à obtenir une sorte de pâte très fibreuse, mélangez-les longuement avec de la graisse de Küllrn, l’une des plus isolantes du monde, dans une boîte quelconque. Vous obtiendrez alors un baume qui saura guérir vos engelures et vous maintenir au chaud si vous vous rendez dans un endroit très frais ou au milieu des tempêtes de neige. Il peut même vous permettre de mieux endurer la magie de glace, ou vous permettre de traverser un cours d’eau glacé. Attention toutefois, le baume se dissout assez vite dans l’eau, il faudra donc bien veiller à ne pas y rester trop longtemps ou à ressortir s’appliquer du baume.

Pour l’application, frottez fort à même la peau, jusqu’à ce que la préparation ait à moitié pénétré. Vous aurez la peau graisseuse et vous empesterez la tisane aux plantes, mais c’est mieux que de mourir de froid. Généralement, en dehors de l’eau une application tient une bonne heure.


Appelez-moi Gne.
Appelez-moi Layon, si vous voulez.
Mais mieux encore, ne m'appelez pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Propositions de recettes   Aujourd'hui à 7:43

Revenir en haut Aller en bas
 
 Propositions de recettes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Recettes gauloises
» Recettes orientales...
» Recettes d'entrées en vidéo.
» Recettes alsaciennes
» Les recettes du grand sud-ouest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C R Y S T A L :: Manuscrits informatifs & administratifs :: ☍ Administration :: Propositions-